[Total : 1    Moyenne : 5/5]
Cette carte comptabilise le même paramètre que la C, mais le transforme en proportion.

Introduction

La carte U fait partie de la famille des cartes aux attributs. Elle comptabilise le pourcentage du nombre moyen de défaut dans un échantillon.

Par rapport à la carte C, qui comptabilise le même paramètre, on la préfère dans les cas où avoir un même grand nombre d’échantillons à chaque prélèvement est complexe et qu’il varie.

1. Calculer le nombre de défaut moyen ubarre

Par échantillon, on comptabilise le nombre de défaut. On calcule ensuite le pourcentage moyen du nombre de défauts sur l’ensemble des échantillons.

On appelle cette variable ubarre. Elle sera la ligne centrale de notre graphique.

 

2. Déduire les limites.

A contrario de la carte C, la carte u dispose de limite variable car elle « autorise » le fait d’avoir des tailles d’échantillons variables. Les limites sont calculées via les formules suivantes, déduite de la loi de poisson :

UCLi = ubarre + 3 * √(ubarre /ni)

LCLi = ubarre – 3 * √(ubarre /ni)

 

ni étant le nombre d’échantillon du i prélèvement.

3. Interprétation

Le graphique traduit l’évolution du nombre de défaut. Elle se lit donc de la même manière que toutes autres cartes aux attributs. Autrement dit, si nos critères sont validés « par le haut », alors nous devons agir.

A contrario, si notre nombre de défaut valide un critère « par le bas », alors nous sommes en train de progresser. On peut toutefois investiguer pour savoir pourquoi et en particulier être sûr que la définition de « rebut » est bien la même.

Source

D. C. Montgomery (2009) – Statistical quality control

S. G. Amin (2001) – Controls charts 101 : a guide to health care applications

 

Share This