[Total : 1    Moyenne : 5/5]
Aussi appelé Responsability Assignment Matrix, le RACI est un outil pour « n’oublier » personne dans les projets et définir les rôles et responsabilités.

Introduction

RACI est l’acronyme de Responsible, Accountable, Consulted, Informed. Créé dans les années 1960 dans le cadre d’initiative qualité1. Présenté sous forme de matrice à 2 entrées, cet outil de pilotage de projet permet de communiquer simplement et visuellement sur :

  • Quelles sont les personnes en charges de piloter des actions : Responsible.
  • Qui est l’unique décideur : Accountable.
  • Quelles sont les personnes à consulter pour avoir des conseils et de l’aide : Consulted.
  • Quelles sont les personnes qui doivent être informées des avancées et évolution du projet : Informed.

 

Il permet de n’oublier personne, d’éviter les redondances et d’éviter les problèmes de communication dans le Qui fait Quoi.

Les règles de construction

L’outil se présente sous forme de matrice avec en ligne les différentes actions à effectuer et en colonne le personnel impliqué dans le projet.

Le processus pour créer la matrice est le suivant :

  1. Identifier toutes les étapes du projet et les mettre en ligne.
  2. Identifier tous les acteurs du projet en colonne.
  3. Compléter les cellules avec les lettres RACI pour chacune des étapes en respectant les définitions décrites ci-dessous.
  4. Vérifier le tableau avec les conseils ci-dessous.
  5. Faire vérifier le tableau par le sponsor du projet.
  6. Communiquer le tableau à l’équipe. 

Responsible

Les R sont ceux qui effectuent les actions et qui rapportent à leur Accountable respectif. Il y a au moins un R par action et celui-ci peut être le même que l’Accountable.

Accountable

Celui à lui que le ou les R doivent rendre des comptes sur l’avancé et le déroulement de leurs actions. L’Accountable est en théorie unique par action et c’est lui le garant du bon déroulement de l’action et des conséquences associées. Par définition, le R ne peut clôturer son action que si le A lui autorise.

A peut également être Responsible pour réaliser l’action dans ce cas, on écrira dans la case: A/R.

Consulted

Les C sont des personnes qui doivent être consultées pour leurs expertises, leurs savoirs… ils n’ont pas de responsabilités directes car c’est au A de prendre en compte ou non leurs avis. Dans certain cas, il est possible qu’il n’y ait aucun C.

Informed

Les I sont uniquement des personnes qu’il faut informer sur les avancées du projet. Ils n’ont aucune responsabilité dans celui-ci mais généralement sont des personnes impactées de manière indirecte par le projet.

Quelques conseils

Effectuer une lecture verticale et vérifier si :

  • Chaque personne a au moins une lettre et si celle-ci correspond à son degré d’implication et de compétences.
  • Il y a beaucoup de case blanche, peut être que le rôle n’est pas nécessaire.
  • A l’inverse, il n’y a pas de case blanche, peut être que le rôle mérite d’être doublé car la personne a trop de responsabilités.

Effectuer une lecture horizontale et vérifier si :

  • Chaque action a un et seulement un A. Dans le cas où, il y en a plusieurs, il faut détailler la responsabilité de chacun.
  • De préférence, il vaut mieux limiter le nombre de R par action à 1 ou 2 pour éviter les redondances, les attentes… Si cela n’est pas possible, il faut détailler l’action et la découper en sous-action pour clarifier les points.
  • Limiter le nombre de C par action. Plus il y en a, plus il a de travail et plus la tâche risque d’être complexe avec de nombreux avis divergent.
  • Un grand nombre de I démontre d’une activité diffuse et mal cadrée.

Variante

 

RASCI2

Le terme S pour Support est rajouté pour indiquer quelles ressources sont allouées au R pour effectuer les actions.

RACI-VS3

  • Vérifier : celui qui vérifie la qualité de l’action en fonction des critères d’acceptance.
  • Signataire : celui qui approuve la décision de vérification.

RACIO4

Le O, Omitted, désigne les personnes qui n’ont pas part au projet. C’est particulièrement utilisé dans le cas où une personne est directement impliquée par les résultats du projet mais n’a pas à y participer.

Source

1 – R. R. Moeller (2008) – Sarbanes-Oxley internal controls : effective auditing with A S5, CobiT and ITIL

2 – Baker, Dean (2009) – Multi-Company Project Management: Maximizing Business Results Through Strategic Collaboration

3 – Blokdijk, Gerard (2008) – SLA Book, Templates for Service Level Management and Service Level Agreement Forms

4 – Dickstein, Dennis (2008) – No Excuses: A Business Process Approach to Managing Operational Risk

J. M. Jacka, P. J. Keller (2005) – Business process mapping : improving customer satisfaction

D. Loshin (2009) – Master data management

W. Lareau (2011) – Office Kaizen 2 : harnessing leadership, organizations, people and tools for office excellence

Share This