[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Situé au plus près de l’opérateur, le séquenceur, appelé aussi lanceur, représente le travail réel que va effectuer l’opérateur. Mis les uns derrières les autres, les Kanban sont dans l’ordre des priorités de production.

Le principe

A chaque tournée du Mizusumashi, les cartes Kanban vont faire un cycle identique entre la boite de nivellement et le séquenceur :

Quant à l’opérateur, il prend au fur et à mesure de sa production les cartes kanban en respectant le FIFO.

Outil de management de la production

Outre le séquencement de la production, il permet de visualiser d’un coup d’œil l’avance/retard de la production, ce qui permet l’autonomie des opérateurs. Ainsi, nous retrouvons sur le séquenceur 3 zones de couleur et 4 comportements :

  • Il n’y a plus de Kanban : La production va plus vite que la demande. Il faut reconfigurer les lignes et les équipes pour aller à la mesure du Takt Time et pas plus, pour éviter la surproduction. On peut en profiter pour se former ou former du personnel ou encore faire des activités Lean (5S, Suggestion…).
  • Les Kanban sont dans la zone verte : La production est harmonisée à la demande client et suit le niveau de Takt Time. Les équipes n’ont pas à changer de comportements et continuent à produire au rythme indiqué.
  • Les Kanban sont dans la zone Orange : La production est plus lente que le niveau de Takt Time et ne correspond pas au rythme de livraison prévue. Il faut changer de configuration de ligne et/ou d’équipe pour récupérer la situation.
  • Les Kanban sont dans la zone rouge : Le retard est conséquent et le risque est très important que l’on ne puisse pas livrer dans les délais. Il faut faire un plan d’actions pour revenir à une situation équilibrée (rajout d’heures d’ouvertures de la ligne, ressources humaines supplémentaires…).

 

Définition des zones de couleur

Lorsque vous mettez en place le séquenceur, vous devez prévoir les différentes zones de couleurs. Première règle : utiliser des stickers pour définir ces zones car celles-ci sont emmenées à évoluer dans le temps.

Ensuite pour déterminer la taille de chacune des zones, utiliser la règle suivante comme première approche :

  • Pour la zone verte : le nombre de kanban situé dans la zone verte est égale à 1 fois le cycle du Mizusumashi
  • Pour la zone orange : le nombre de kanban situé dans la zone verte est égale à 2 fois le cycle du Mizusumashi
  • Pour la zone rouge : elle correspond au reste de la taille du séquenceur 

Source

R. Machado (2009) – Déploiement du flux tiré sur une ligne de presse

Share This