[Total : 0    Moyenne : 0/5]

La méthode CONWIP (CONstant Work In Process – “Stock d’en-cours constant”) est apparue comme étant une amélioration du Kanban et du MRP, en mixant les deux.

Introduction

Le CONWIP est une alternative au flux tiré Kanban. Il a été introduit dans les années 90 par une équipe de chercheurs pilotée par M. L. Spearman1. Ce système permet de palier aux problèmes du Kanban spécifique dans un contexte de production en petite série et de nombreuses références.

Description du fonctionnement

La figure ci-dessous illustre la différence de circulation des flux physiques et des flux d’informations dans un Kanban spécifique et dans la méthode CONWIP.

Dans l’approche du Kanban spécifique, le flux est tiré par l’aval. Le poste P3 prélève dans l’en-cours P2 qui lui-même prélève dans l’en-cours P1.

Dans l’approche du CONWIP, le flux est toujours tiré par l’aval. Mais à la place d’être remonté de poste à poste, le Kanban est remonté directement au poste P1.

Intérêt du CONWIP

Le CONWIP permet de suppléer au Kanban spécifique quand une ligne de production doit produire de nombreux types de produits, ou lorsqu’il y a une forte différence de consommation entre divers produits.

Cas 1 : nombreux types de produits

Avec un Kanban Spécifique, chaque poste doit avoir de l’en-cours de chacune des références de produits. Ainsi, plus vous avez de références de produit, plus vous allez avoir de stock d’en-cours, ce qui n’est évidemment pas le but.

Ainsi, à partir de dix références de produit différents, il est préférable de mettre en place un CONWIP.

Cas 2 : variabilité forte entre la demande de chacune des références

Autre exemple, vous devez produire 5 types de produit différents plusieurs fois par jour sauf un, dont la demande est aléatoire, environ une fois par mois.

Le délai pour que l’information remonte au poste 1 sera long étant donné que l’ensemble des postes consomment les autres produits et que l’information part de l’aval.

Le CONWIP permet de remonter l’information directement au poste 1 pour gagner du temps sur la production. Il va également permettre d’éviter d’avoir des stocks d’en-cours, obligatoires avec un Kanban spécifique, sur un produit rarement consommé.

Limite du CONWIP

La limite du CONWIP survient lorsque les temps d’opérations ne sont pas équilibrés entre les postes. En effet, imaginons que le poste 2 est un poste goulot. Avec un CONWIP, l’information va passer directement du poste 3 au poste 1. Le poste 1 va produire plus rapidement que le poste 2 et va générer un en-cours important entre le poste 1 et 2.

Dans ce cas, il est conseillé de mettre en place un Kanban générique.

Sources

1 – M. L. Spearman, D. L. Woodruff, W. J. Hopp (1990) – CONWIP : a pull alternative to Kanban

A. Dolgui, J. M. Proth (2010) – Supply Chain Engineering : usefuls methods and techniques

M. J. Schniederjans, J. R. Olson (1999) – Advanced topics in Just In Time Management

P. Poirier (1997) – Production Juste A Temps avec la méthode CONWIP : étude comparative par simulation

M. Pillet, C. M. Bonnafous, P. Bonnafous, A. Courtois (2011) – Gestion de production, les fondamentaux et les bonnes pratiques

Share This