[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Phase 10 de la démarche TPM, ce pilier inclut l’amélioration de la conception des nouveaux équipements et la conception des nouveaux produits.

Introduction

La TPM remonte jusqu’à la conception des machines et des produits. La capitalisation de l’expériences et du savoir-faire sert à accélérer les nouveaux projets de machine tout en les concevant mieux.

Il s’agit avant tout de ne pas reproduire les erreurs du passé.

Optimisation de la conception des process

Il s’agit de mettre en œuvre les meilleures pratiques pour optimiser l’investissement sur l’ensemble du cycle de vie du process allant de la définition des spécifications jusqu’à la destruction de l’équipement et en passant par l’achat et la mise au point.

Ainsi, au travers d’un standard de cahier de préconisations, on va recueillir au fur et à mesure du temps des informations sur :

  • Les améliorations identifiées suite à la résolution de problèmes.
  • La simplicité de changements de série et de réglages.
  • La consommation des rechanges et leur standardisation avec les autres équipements.
  • Les technologies à utiliser pour améliorer la productivité et la qualité.
  • L’ergonomie des différents postes et leurs accessibilité.
  • La standardisation des visseries et autres pièces pour limiter le nombre d’outillage.
  • La machine doit être facile à inspecter et à nettoyer.
  • La lubrification doit être centralisée.
  • Les tuyauteries, câblages… doivent être accessible.
  • Le montage et démontage des pièces doit être simple : faire du plug and play.

Optimisation de la conception des produits

De la même manière, un cahier de préconisations doit être mis en place et complété au fur et à mesure du temps sur le thème de la conception produit. Ce cahier permet de recueillir l’ensemble des améliorations identifiées pour les intégrer dans les nouveaux développements.

Par exemple, nous retrouvons :

  • Améliorations identifiées suite à la résolution de problème.
  • Améliorations pour simplifier leur fabricabilité, leur assemblage ou encore leur mise en carton.
  • Forme ou dimensionnement des pièces pour standardiser avec d’autres produits.
  • Type de matière pour réduire les rejets ou faciliter la destruction.

Exemple d’un cahier de préconisation process

Source : Renault 2006

Source

D. Kumar (2010) – Enterprise growth strategy

R. Gulati (2009) – Maintenance and reliability best practices

C. J. Robinson, A. P. Ginder (1995) – Implementing TPM : The north American experience

T. Suzuki (1994) – TPM in process industries

K. Shirose (1992) – TPM for workshop leaders

Share This