[Total : 0    Moyenne : 0/5]

1 – Introduction à la TPM

La Total Productive Maintenance est une démarche qui vise l’amélioration des processus et activités de maintenance.

2 – Le TRS

Le TRS est l’indicateur le plus connu. Il va permettre de prioriser les actions et de se concentrer sur les pertes les plus importantes.

3 – Structurer la démarche TPM

La démarche TPM demande à suivre une série d’étapes structurées pour en assurer la qualité et augmenter les chances de succès.

4 – Le PM Prize

Le PM Prize, décerné par le JIPM, est le prix Nobel dans l’application des principes et outils de la TPM.

5 – La Fiabilité

La fiabilité est une notion qui fait appel à la performance, les coûts mais aussi l’environnement.

Les indicateurs de la maintenance

Il existe toute une kyrielle d’indicateur de maintenance, que l’on utilisera en fonction de la maturité de notre entreprise. Le plus généralement, on en utilisera que 3 ou 4.

RCM2

La RCM2 (Reliability Centered Maintenance) est une méthodologie d’optimisation des processus maintenance qui permet d’identifier la meilleure stratégie de maintenance.

Définition normative de la maintenance

Etymologiquement, le terme maintenance vient du mot « maintenir » et du suffixe « ance ». Par définition simple du dictionnaire, ce sont les actions qui visent à maintenir quelque chose en bon état.

Share This