[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Le prix Deming est la première récompense de management qui a été créée (1951) et il est considéré comme le « prix nobel du management de la qualité ».

Introduction

Créé en 1951 en l’honneur de W. E. Deming, La Japanese Union of Science and Engineering offre le prix Deming à des entreprises qui ont mis en place et qui respectent les principes et outils de la Total Quality Management. C’est la première récompense de management qui a été créée et il est considéré comme le « prix nobel du management de la qualité »1. Plusieurs dizaines d’entreprises ont été primées dans le monde entier. Nous retrouvons parmi elles les plus performantes au monde comme Toyota, Nec, Sony ou encore Nissan.

La Japanese Union of Science and Engineering a été créée en 1946 au Japon, dans le but de promouvoir les bonnes pratiques à la sortie de la guerre. Elle propose ce prix pour « pousser » les entreprises et reconnaître parmi elles les meilleurs et ainsi insuffler une dynamique de l’amélioration. Toute entreprise peut postuler à ce prix, qu’elle soit privée ou public, petite ou très grande.

1. Définition de la TQM

« La TQM est une série d’activités systématiques mises en application par toute l’organisation pour réellement et efficacement atteindre les objectifs de l’entreprise afin d’offrir aux produits et aux services un niveau de qualité qui satisfait le client, au prix et au délai approprié. » JUSE – Octobre 2009

Les « Activités systématiques » sont des activités organisées pour atteindre la mission de l’entreprise sous la détermination et le leadership du Top management qui établi une vision à moyen et long terme claire aussi bien que les stratégies et politiques qualité appropriées.

« Mises en application par toute l’organisation pour réellement et efficacement atteindre » signifie impliquer chacun à tous les niveaux et dans toutes les parties de l’entreprise afin d’atteindre les objectifs de l’entreprise rapidement et efficacement avec le moins de ressources en matière de management. Celà est accompli grâce à un système de management approprié qui possède un système d’assurance qualité comme objectif central, et intègre d’autres systèmes de management transversaux tels que le coût, les délais, l’environnement et la sécurité. Le respect des valeurs humaines encourage l’entreprise à développer les ressources humaines qui soutiennent sa technologie, sa vitesse et sa vitalité. L’entreprise maintient et améliore ses processus et opérations et utilise les techniques statistiques appropriées et autres outils. Basée sur les faits, l’entreprise gère ses affaires par rotation du cycle de management PDCA. L’entreprise reconstruit également son système de management en utilisant des méthodes scientifiques appropriées et la technologie d’informations.

« Les objectifs de l’entreprise » réfèrent au fait de sécuriser le profit approprié pour le long terme en satisfaisant les clients constamment et continuellement autant que les employés, les partenaires, les fournisseurs et actionnaires.

« Offrir » réfère aux activités de la production de produits et services à la livraison aux clients, incluant la recherche, la planification, le développement, la conception, la préparation du produit, les achats, la fabrication, l’installation, l’inspection, la tenue des commandes, la distribution, les ventes et le marketing, la maintenance, le service après-vente, et dispositif après usage et le recyclage.

« Les produits et services » incluent les produits manufacturés (produits, pièces et matériaux finis), les systèmes, les logiciels, l’énergie, l’information et tous les autres bénéfices qui sont offerts aux clients.

« Qualité » réfère à l’usage (fonctionnelle et psychologique), à la fiabilité et à la sécurité. Dans la définition de la qualité, l’influence sur les trois parties, société, environnement et générations futures doivent également être prises en compte.

« Les clients » incluent les acheteurs mais aussi les utilisateurs, les consommateurs et les bénéficiaires.

2. Les critères d’évaluations

L’évaluation du prix Deming repose sur 3 axes clés : le style de management répond au 14 principes de la TQM, les outils de la TQM sont mis en place et utilisés à bon escient, et enfin, les résultats obtenus correspondent aux attentes et à la stratégie fixée.

L’évaluation en tant que telle, porte sur 3 grandes familles que nous détaillons ci-dessous.

2.1 Les basiques

1- Politiques et objectifs du TQM, et Organisation et  management de la qualité

  • Avec des politiques de management claires qui reflètent ses principes de management industriels, économiques et environnementaux, l’entreprise a établi des objectifs et des stratégies compétitifs orientés qualité et satisfaction client.
  • Les politiques de management sont déployées à travers l’organisation et adaptées d’une façon uniforme.

2- Développement de nouveau produit, innovation process

  • L’entreprise développe activement des nouveaux produits ou services et innove dans ses  process.
  • Les nouveaux produits doivent satisfaire les attentes des clients. Dans le cas des innovations process, cela doit contribuer fortement à l’amélioration  de l’efficacité de l’entreprise.

3- Maintenir et améliorer les produits et la qualité opérationnelle

  • Management quotidien du travail : Grâce à la standardisation et à la formation, l’entreprise a rarement des problèmes dans le travail quotidien et les principales activités de chaque département sont stabilisées.
  • Amélioration continue : L’entreprise réalise des améliorations en matière de qualité et dans d’autres aspects de son activité d’une manière planifiée et continue. Cela a réduit les réclamations et les défauts qualité sur le marché. Le niveau de satisfaction du client a augmenté.

4- Système de management

L’entreprise a établi un système permettant de manager la Qualité, la Quantité, les Délai, les Coûts, la Sécurité et l’Environnement.

5- Analyse de l’information et utilisation de la Technologie de l’Information

L’entreprise collecte l’information qualité issue du marché et au sein de son organisation, de manière organisée et l’utilise réellement. A l’aide des méthodes statistiques et de la technologie d’information, elles sont utilisées réellement pour le développement de nouveaux produits ainsi que pour le maintien et l’amélioration Qualité opérationnelle.

6- Développement des ressources humaines

L’entreprise éduque et développe ses ressources humaines d’une manière planifiée permettant le maintien et l’amélioration des produits et de la Qualité opérationnelle.

2.2 L’activité unique

L’activité unique se réfère au point qualité sur lequel se concentre l’entreprise pour son développement. L’entreprise doit avoir au moins une activité unique. Ces activités peuvent être proche des basiques listés ci-dessous ou non. Nous pouvons retrouver par exemple :

  • Un effort important est donné par le Top management pour partager les valeurs et la vision
  • L’entreprise se concentre fortement sur la création de valeur pour le client
  • Un système d’amélioration remarquable est la priorité

2.3 Rôle du Top management

Le rôle du Top Management est clé dans le maintien et l’amélioration des principes de la TQM. L’examinateur va évaluer le niveau d’enthousiasme, d’engagement … de la direction au travers de questions informelles. Les points suivant seront évalués :

  • Compréhension et enthousiasme de la TQM
  • Regard sur le Leadership du Top management, la vision, le déploiement de politique et les changements environnement
  • Force de l’organisation : maintenance, renforcement technologique, réactivité…
  • Développement des équipes
  • Responsabilité sociale

3. La notation

3.1 Les basiques

Chaque sous-groupe équivaut à un nombre maximum de points et sera noté selon un « angle de vue ». Chaque évaluation pourra donc se faire selon l’angle suivant :

  • Efficacité : Efficace pour parvenir aux objectifs
  • Cohérence : cohérent au travers de toute l’organisation
  • Continuité : continue à moyen comme à long terme.
  • Déploiement : mis en œuvre au travers de département évalué

Chaque sous-groupe est donc évalué en priorité selon l’angle de vue indiqué dans le tableau ci-dessous :

Ainsi, le double rond indique l’angle de vu prioritaire avec lequel nous devons effectuer l’évaluation du sous-groupe en question. Les points sont ensuite attribués selon le tableau suivant :

Niveau

Implémentation des activités

Element avec 10 points max

Element avec 15 points max

1

Aucune activité

0

0

2

Faible

1 – 3

1 – 5

3

Moyen

4 – 6

6 – 9

4

Excellent

7 – 8

10 – 12

5

Exceptionnel, benchmark de niveau mondial

9 – 10

13 – 15

Un résultat obtenu de 70 points ou plus permet de valider ce groupe.

3.2 L’activité unique

L’activité unique n’est pas évaluée si celle-ci est déjà présente dans les basiques. Dans le cas contraire, elle sera évaluée avec le même principe que précédemment. On va évaluer selon 3 angles de vue :

  • Efficacité : l’activité est organisée et contribue à la performance de l’organisation et à la croissance de l’entreprise.
  • Reproductibilité : l’évaluation se porte sur le processus qui a permis le résultat et non le résultat lui-même. L’enjeu est de pouvoir évaluer le fait que si nous effectuons un processus similaire, les résultats seront les mêmes.
  • Innovation : l’activité doit être innovante et contribue aux développements.

Chaque point de vu est évalué selon une échelle de 1 à 5 ci-dessous :

1 point

2 points

3 points

4 points

5 points

None exists

Hardly any exists

Somewhat exists

Exists

Greatly exists

Enfin, tous les points sont additionnés et une évaluation globale est donnée selon le tableau suivant :

1 point

2 points

3 points

4 points

5 points

Non-admirable activity

Activity can be found elsewhere

Good activity, but not excellent

Excellent activity constituting an element of the core technology

Exceptional activity, can be other organizations benchmark

Un résultat obtenu de 3,5 points ou plus permet de valider ce groupe.

3.3 Rôle du Top management

Une échelle sur 100 est mise en place par la JUSE. Un résultat obtenu de 70 points ou plus permet de valider ce groupe.

4. Le processus pour candidater

  1. Courant n-1 : faire une demande auprès de la JUSE
  2. Fin novembre n- 1 : Réception du guide et mise en place du Diagnostic TQM et de la consultation de pré-application
  3. Février : Envoie du dossier de candidature par la JUSE
  4. Avril : Soumission du DTQMP (Description of TQM Practices)
  5. Mai : Examen des données
  6. Juin : Notification des résultats primaires (passe – ne passe pas)
  7. Juillet : Si l’étape précédente est réussie, préparation de la rencontre avec l’examinateur.
  8. Septembre : Examen sur site
  9. Octobre : annonce public pour les personnes ayant réussies.
  10. Novembre : cérémonie des récompenses.
  11. 3 ans après : revue sur site et si applicable participation au challenge

On notera que le Deming Prize est gratuit, seul les coûts de déplacement sont à la charge de l’entreprise. Cette gratuité a une histoire :

En 1950, W. E. Deming donna un cours de 8 jours au Japon sur le contrôle statistique de la qualité. Une version écrite du cours fut vendue aux participants. Deming choisit de reverser ses droits d’auteurs à la JUSE. Pour cette raison, la JUSE subventionne les coûts d’examen2.

Source

http://www.juse.or.jp/e/deming/

1 – A. Chardonnet, D. Thibaudon (2014) – PDCA et performance durable

2 – M. Jaccard (2010) – Objectif qualité

Share This