[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Le terme de ” serviciability “ peut se définir de la manière suivante : capacité à être diagnostiqué, remplaçable, démontable, réglable, réparable, alimenter… de la manière la plus facile possible.

Introduction

Le terme de ” Serviciability “ ou “Maintenability” peut se définir de la manière suivante : capacité à être diagnostiqué, remplaçable, démontable, réglable, réparable, alimenter… de la manière la plus facile possible. Tant par l’entreprise que le client.

Le Design For Serviceability fourni une aide pour :

  • Etablir une séquence de démontage
  • Identifier des pièces qui doivent être remplacées
  • Déterminer un niveau de difficulté
  • Etablir une séquence de remontage avec une estimation de temps
  • Réduire la maintenance
  • Fournir une documentation client complète

Principe

  1. Minimiser le nombre de « couches » de composants
  2. Rendre accessible facilement les composants ayant une forte probabilité de casse
  3. Développer une structure modulaire
  4. Minimiser le nombre de connections entre les sous-ensembles
  5. Utiliser des composants et fixations standards quand cela est possible
  6. Minimiser la complexité pour effectuer la maintenance (simplicité dans le diagnostic et l’intervention).

Les 6 « chapitres » du DFS

Le DFS se décompose en 6 chapitres, chacun présentant des groupes de questions à se poser pour répondre aux principes du DFS.

Chapitre 1 : La position

1.1 L’accessibilité

  • La conception a t’elle pris en compte les contraintes de fréquence de changement des pièces ?
  • Les composants peuvent ils être atteint avec les mains ou avec un outil standard ?
  • Les composants peuvent ils être facilement retiré de leur emplacement ?
  • Les composants ont-ils été regroupés pour faciliter la serviabilité ?

1.2 L’obstruction

  • Des composants doivent-ils être enlevés pour améliorer la visibilité et l’accès ?
  • Y-a-t’il un risque potentiel d’endommager les composants à côté de celui sur lequel nous devons intervenir ?
  • Est-il simple d’avoir un peu plus d’espace en enlevant… les composants adjacents ?

1.3 Orientation

  • Pour intervenir, faut-il réorienter les pièces à de multiples reprises ?
  • Du fluide peut-il être retenu dans le système ?
  • Devez-vous endommager d’autres pièces pour remplacer celle qui a cassé ?

1.4 Visibilité

  • Les composants sont-ils visibles clairement pour le diagnostic et l’intervention ?
  • L’assemblage est il « Best in Class » ?

Chapitre 2 : Simplification

2.1 Minimisation

  • Avez-vous réduit le nombre de pièces via la mise en place du DFA ?
  • Avez-vous réduit ou éliminé les réglages par l’utilisateur ?

2.2 Regroupement

  • Les composants ont-ils été regroupés par fonctions ?
  • Les composants sont-ils situés « logiquement » ?

2.3 Etiquetage

  • Les composants ont des instructions claires ?
  • Les composants ont un code couleur ?

2.4 Intuitivité

  • Le démontage est-il évident ?

Chapitre 3 : Standardisation

3.1 Composant et sous-composant

  • Pouvez-vous utiliser un standard industriel ?
  • Ce composant est-il utilisable sur un autre produit ?
  • Ce composant est-il compatible avec les anciennes ou nouvelles versions ?

3.2 Fixation et connecteurs

  • Les fixations et connecteurs sont-ils du même type, dimension ?
  • Sont-ils compatibles avec d’autres produits ?
  • L’orientation des fixations est-elle identique ?

3.3 Outils

  • Pouvez-vous intervenir avec le minimum d’outils ?
  • Pouvez-vous intervenir sans outils spécifiques ?

3.4 Ergonomie

  • Les composants peuvent-ils être manipulés avec les mains ?
  • Les couples de serrage sont-ils dans des limites acceptables ?
  • L’intervention nécessite-t-elle des éléments de protection pour la personne ?

3.5 Aide

  • Avez-vous inclus des éléments permettant d’aider aux montages et à l’usage (flèche pour montrer le sens, code couleur…) ?
  • Les filetages contiennent-ils déjà du frein-filet ?
  • Avez-vous inclus des points de réglages, de levage, d’appuie… ?
  • La personne est-elle autonome quand une pièce a cassé ?

Chapitre 4 : Conçu pour être réparé

4.1 Opération évidente

  • Les pièces sont-elles localisables facilement ?
  • Le désassemblage / remontage doit-il se faire dans un ordre précis ?
  • La conception indique clairement quand la réparation est bien effectuée ?

4.2 Sécurité

  • Avez-vous éliminés les arrêtes vives ?
  • Avez-vous éliminés les risques de chocs ?
  • Avez-vous éliminés les risques liés aux énergies : compression des ressorts, fluides sous pression… ?

Chapitre 5 : Usage du produit

  • Avez-vous conçu les pièces pour prévenir les risques de corrosion, de réaction avec d’autres fluides, moisissure, salissure… ?
  • Avez-vous conçu les pièces pour éviter l’usure prématurée due aux vibrations, aux contraintes mécaniques, aux températures… ?
  • Les pièces sont-elles protégées contre les chocs ?
  • Les pièces sont-elles conçues pour être recyclables ou reprises en production ?

Chapitre 6 : Diagnostic

  • Avez-vous inclus des indicateurs de maintenance ?
  • Avez-vous inclus des indicateurs de limite d’usure ou d’utilisation ?
  • Suggérez-vous à l’utilisateur des procédures pour le diagnostic ?
Share This