[Total : 1    Moyenne : 5/5]

La matrice de contradiction est l’outil le plus connu de la TRIZ. Construite dans l’idée initiale d’Altshuller selon laquelle un problème a déjà était résolu, elle donne rapidement des voies de solutions.

Introduction

La matrice de contradiction est l’outil le plus connu de la TRIZ. Construite dans l’idée initiale d’Altshuller selon laquelle un problème a déjà était résolu, elle donne rapidement des voies de solutions.

S’appuyant sur l’étude de plusieurs centaines de milliers de brevets (selon les sources, cela va de 200 000 à 400 000), il a identifié les points communs et la manière dont les dépositaires de ces brevets ont résolus les problèmes. Altshusser fit les constatations suivantes :

  • Les innovations reposent souvent sur les mêmes solutions fondamentales, même si elles sont appliquées dans différents secteurs industriels et scientifiques.
  • Il arrive souvent que la solution la plus évidente pour un problème donné ne soit pas applicable, étant donné qu’il faut répondre à des exigences opposées. Une solution n’est vraiment innovatrice qu’à partir du moment où elle élimine la contradiction.
  • Les différentes inventions sont basées sur 40 principes inventifs de solution (segmentation, combinaison, …).

Utilisation

  1. Identifier la contradiction technique du problème en utilisant les outils de la TRIZ.
  2. Choisir parmi les 39 paramètres, celui qui doit être amélioré et celui qui va être dégradé.
  3. Lire la ou les solutions proposées parmi les 40 principes d’innovations.
Share This