[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Spécificité des fonctions Lean Expert et Master Black Belt, leur qualité de Mentor est essentielle pour la réussite d’une démarche de changement.

Introduction

Par définition, le mentor (correspondant au Sensei en Japonais : “Celui qui est né avant l’autre“) est « celui qui sert de guide, de conseiller à quelqu’un ». Derrière ce terme se cache tout un panel de notions qu’il est nécessaire de connaître.

Ce terme vient du nom de Mentor, le précepteur de Télémaque dans la mythologie Grecque. Son nom passe dans notre langue au XVIIIème siècle pour désigner une personne très expérimentée dans un domaine et qui apporte son soutien à des plus jeunes. Nous sommes dans une relation proche du « parent / enfant » où il doit savoir faire preuve de beaucoup de Leadership, mais pas seulement.

Les caractéristiques du Mentor

Le mentor apprend beaucoup aussi – Il ne sait pas tout

Premier élément, le mentor est une personne qui apprend des personnes qu’il soutient. C’est une opportunité de prendre du recul sur ce qu’il sait, par le fait que la personne qu’il soutient peut le challenger. De part sa jeunesse et son souhait d’apprendre, il aura son avis et remettra en question de manière pertinente le mentor. Celui-ci se posera alors la question : « Il a raison ce jeune, je devrais revoir ma manière de faire. »

Souvenons-nous de notre éducation. Combien de fois nous avons remis en cause nos parents qui sont nos mentors. Souvent ceux-ci ont eux raisons, mais parfois, ils ont aussi pu se remettre en cause, car leurs paradigmes « anciens » n’étant plus au gout du jour.

En ce sens, le Mentor ne joue pas le rôle de conseillé qui sait tout et demande à son apprenti de faire tout ce qu’il lui dit dans une relation Top-Down.

Il a le sens du partage

Il n’est pas une personne qui ne fait que dire « c’est bien ou c’est mal ». Il doit avoir un sens aigu du partage. En cela, le mentor construira une relation de confiance en :

  • Partageant ouvertement les informations.
  • Soutenant les personnes.
  • Montrant une cohérence entre les pensées, les paroles et les actions.
  • Etant accessible et disponible.
  • Etant prévisible, fiable et responsable.
  • Partageant les bénéfices et résultats.

Il est un psychologue

Le Mentor doit avoir des qualités du psychologue lui permettant de pouvoir faire ressortir à l’apprenant ses freins, craintes, questions, émotions, contradictions et idées. Il doit savoir poser plus de questions qu’il ne peut apporter de réponses.

Une relation professionnelle ?

Le plus souvent « joué » de manière informelle, la position de Mentor est complexe. Il se doit de garder une certaine distance avec ses apprenants. Avec le temps cette relation pourra évoluer, mais au début, et le temps que la confiance soit présente, les entrevues devront être préparées et formalisées : ordre du jour, compte rendu…

Savoir choisir son Mentor et savoir choisir ses apprenants…

Pour l’apprenant, il est essentiel de se sentir bien avec son mentor. Choisir le « meilleur » n’est pas la bonne solution. C’est avant tout, choisir celui avec lequel on va se sentir le mieux pour se livrer et évoluer. Difficile d’émettre des critères factuels pour cela, c’est une question de feeling. On notera simplement, qu’il faut choisir un Mentor qui aura le temps nécessaire pour s’occuper de nous.

Et vice-versa. Le Mentor doit aussi se sentir bien avec son apprenant. Il lui sera plus difficile de Mentorer une personne « qu’il ne sent pas. »

Son rôle dans la démarche

Dans une démarche de progrès, le Mentor a un rôle important. Lean Expert ou Master Black Belt, dans cette « fonction » de mentor de la démarche, il devra :

  • S’assurer du bon usage des méthodologies.
  • Aider les équipes certifiées ou non : il participe activement pour faire évoluer le personnel.
  • Savoir identifier les sponsors et pilotes : Outre l’aspect technique de ces rôles, ils sont clés pour la réussite car ce sont sans doute des personnes « bien placées », ils ont le pouvoir de nuire ou d’emmener au succès. On utilisera une analyse des parties prenantes et on choisira les personnes étant dans la catégorie « collaborer ».
Share This