[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Pour le top management, l’analyse PESTEL permet d’étudier les influences positives et négatives que peuvent exercer des facteurs macro sur notre organisation et nos projets.

Introduction

Cet outil très « High Level » s’utilise lors de la création du plan de déploiement pour définir notre stratégie. L’analyse nous indiquera les priorités et les points d’attention.

Initialement composé que de 4 facteurs, avec le temps a été rajouté les contraintes écologiques et légales.

La méthode

La méthode est plutôt simple. Pour le sujet d’étude on va définir les facteurs qui seraient à même de l’influencer. Nous retrouvons :

  • Politiques : stabilité politique, politique fiscale, protection sociale, commerce extérieur…
  • Économiques : cycle économique, évolution du PNB, taux d’intérêt, politique monétaire, inflation, chômage, revenu disponible, croissance, pouvoir d’achat…
  • Sociologiques : démographie, distribution des revenus, mobilité sociale, consumérisme, éducation, attitude de loisir et de travail…
  • Technologiques : dépenses publiques en R&D, investissements privés sur la technologie, nouveaux brevets ou découvertes, vitesse de transfert technologique, taux d’obsolescence…
  • Écologiques : lois sur la protection de l’environnement, retraitement des déchets, consommation d’énergie…
  • Législation : Norme, droit du travail, législation sur la santé, propriété intellectuelle…

 

La prise en compte de ces paramètres est nécessaire pour prévenir de certaines barrières. Par exemple, si nous souhaitons pouvoir augmenter la flexibilité du personnel, il faudra vérifier auparavant les aspects légaux des contrats des salariés. Auquel cas, ce projet devra être abandonné pour un autre.

Share This