[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Le Shojinka est un principe de management consistant à rendre plus flexible la production pour s’adapter à la variation de la demande client.

Introduction

Le Shojinka, 小人化, « flexibilité de la force de travail », est un principe de management consistant à rendre la production flexible pour s’adapter facilement à la variation de la demande des clients.

L’intérêt est évident : permettre de s’ajuster à la demande pour éviter la surproduction si la demande baisse ou avoir recours à de la main d’œuvre ou à des moyens supplémentaires si la demande augmente. L’enjeu est de pouvoir produire au plus juste, en suivant le Takt Time et sans avoir de variation des coûts de revient supérieurs.

1 – Rendre les équipes polyvalentes

La première action est d’augmenter le niveau de polyvalence du personnel. Toyota utilise un système dénommé « Job Rotation »1, où chaque personne tourne de manière très régulière sur les différents postes, ceci afin qu’il puisse le faire de manière spontanée et sans difficulté. Ce système repose sur 3 phases :

  1. Chaque manager et superviseur tourne sur chacun des postes et doit prouver sa capacité à travailler sur chacun d’eux, comme un travailleur habitué (dans la culture Japonaise, la hiérarchie doit être capable de montrer l’exemple).
  2. Chaque travailleur tourne sur chacun des postes et est formé à chacun d’eux.
  3. La dernière étape est d’être capable de changer de poste sans difficulté plusieurs fois par jour. 

Cette polyvalence sera simplifiée si :

  • Le niveau de standardisation est important : les standards sont présents et à jour.
  • Les plans de formations sont à jour, suivi et continuellement améliorés. Ces plans prévoient le développement des compétences Lean 6 Sigma.
  • Une matrice de polyvalence est en place et suivi.

Cette technique a, en outre, pour avantage d’augmenter la motivation et l’implication du personnel.

2 – Conception flexible des moyens

Second axe de travail pour mettre en œuvre le Shojinka, concevoir de manière flexible les équipements. On utilisera les préceptes de conception d’une ligne en Juste À Temps.

C’est à ce moment où les commerciaux et les différents acteurs de la Supply Chain jouent un rôle prépondérant. Ils doivent avoir une connaissance du client et du marché suffisamment bonne et précise pour estimer la variation de la demande.

Ils doivent être formés au Juste A Temps et au nivellement, et comprendre leur rôle dans la mise en œuvre de ceux-ci :

  • Les services commerciaux travaillent de concert avec la production et le bureau d’études pour définir les cahiers des charges des nouveaux produits et des évolutions produits.
  • Les contrats commerciaux (Quantité, Coût et Délai) sont négociés avec la participation et/ou l’accord de la production.
  • La Supply Chain assure le nivellement de production.
  • Les commerciaux travaillent sur l’augmentation de la visibilité et la stabilité de la demande plutôt que « la vente à tout prix ».

Source

1 – Y. Monden (2012) – Toyota Production System : an integrated approach to Just In Time

J.P. Laurencin, M. Sonzogni (1999) – Choix de l’organisation du travail et dynamique des compétences dans l’entreprise

C. G. Ramos (2007) – Guia practica de economia de la empresa II

Share This