[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Premier niveau de certification dans la hiérarchie 6 Sigma, le Yellow Belt est en charge de piloter des projets de résolution de problèmes en utilisant les outils simples de la statistique en support avec des Green et Black Belt.

La fonction du Six Sigma Yellow Belt

Les Yellow belt travaillent sur des projets de moindre ampleur ou des sous-projets de projets Green belt. Généralement, les budgets pour les projets Yellow Belt sont de 10 000 à 20 000 €.

Allouant environ 20% de leur temps à la démarche, le Yellow Belt a pour rôle de :

  • Piloter des projets simples de résolution de problèmes
  • Soutenir la démarche dans l’ensemble de son travail

Les qualités humaines du Yellow Belt

Méthodique : Le 6 Sigma se compose d’une multitude d’outils qui ont tous des processus définis… et pas au hasard. Inverser des étapes ou en oublier peut conduire à l’échec du projet.

Esprit de synthèse : les situations étant souvent complexes, pour éviter de se perdre dans les rouages du changement et de la résolution de problèmes, le recul et la capacité de synthèse est nécessaire.

Simplicité et pugnacité : ce sont des attitudes souvent citées comme essentielles pour faciliter le contact et parvenir à faire adhérer à ces idées.

Perfectionniste : rechercher la perfection est l’objectif final de la démarche et des projets.

Les composantes de la formation du Yellow Belt

Pour les niveaux, l’échelle est la suivante :

  • E : Expert, sait utiliser et transmettre
  • C : Bonne connaissance, sait utiliser
  • I : Comprend ce que c’est mais pas ou peu l’utiliser

Lean Six Sigma Management

Les méthodes d’Excellence Opérationnelle

Comprendre pourquoi l’entreprise met en place une démarche Six Sigma.

Connaître l’origine de cette méthodologie et l’historique des méthodologies d’excellences.

Comprendre le principe de l’écart type, de la stratégie de résolution de problème X = f(Y)

Savoir ce qu’est l’efficience et le concept de goulot.

Savoir positionner le 6 Sigma vis-à-vis du Lean, de la Théorie des Contraintes, de la WCM et de l’Agilité.

C

Déploiement de la méthode

Savoir définir et décrire l’organisation du 6 Sigma.

Connaître les rôles et responsabilités de chacun dans la démarche.

Savoir se positionner dans l’organisation.

I

Les indicateurs du 6 Sigma

Avoir connaissance des principaux indicateurs du 6 Sigma : DPU, DPMO, Rendement Global Cumulé, DPO et PPM.

I

Le pilotage de projets Lean 6 Sigma

Savoir distinguer un projet complexe d’un projet simple et les conséquences sur l’animation de celui-ci.

Savoir décrire le concept du Go / No Go à chaque étape du DMAIC.

Avoir connaissance des différents types d’équipe (projet, réflexion…) et savoir décrire les étapes de son développement (Orientation, Insatisfaction…).

I

Lean 6 Sigma et finance

Comprendre le vocabulaire de la finance.

Etre initié à la notion de soft et de hard dollars pour justifier les projets.

I

Lean Way

Lean Way

Maîtriser l’état d’esprit des démarches d’excellence opérationnelle.

Savoir d’où elles proviennent et dans quel cadre elles sont apparues.

Connaître les concepts et outils de base que sont les Muda, le calcul de l’efficience, le PDCA/SDCA, les systèmes de suggestions et le concept de Gemba.

C

Les fondamentaux du Lean

Les fondamentaux du Lean

Comprendre le principe de la standardisation, ses avantages et limites, et connaître les premiers outils pour la mettre en oeuvre que sont les standards, le management visuel et le 5S.

Comprendre le principe du Juste A Temps (Flux Tiré vs Flux poussé et le concept de Takt Time). Savoir en expliquer l’intérêt.

I

Kaizen

Total Quality Management

Connaître l’origine de la TQM, savoir choisir et utiliser les premiers outils de la qualité au travers le processus DMAIC (Pareto, 5M, QQOQCCP…).

Connaître le principe d’AMDEC et savoir l’utiliser.

C

Résolution de problèmes

Maîtriser l’état d’esprit de la résolution de problèmes et savoir quel est l’outil de résolution de problèmes adapté à la situation.

Connaître les outils de base de la résolution de problème : 5 pourquoi, 8D et Factor Tree Analysis.

I

Phase Define

Voix du client

Savoir définir ce qu’est la Voice Of Customer et décrire comment les attentes clients sont traduites en caractéristiques quantifiées et hiérarchisées (CTQ) via les évaluations de base (Ordre croissant ou décroissant, notation basique et expression verbale).

Avoir connaissance des différentes techniques du recueil des attentes (interviews, sondage…).

I

Définition du projet

Connaître les étapes de la phase Define. Comprendre l’intérêt de la charte de projet et savoir interpréter son contenu : périmètre, données de base, SIPOC…

Savoir décrire comment les projets sont sélectionnés et planifiés.

Expliquer l’intérêt d’un plan de communication via RACI, et en quoi cela participe au succès du projet.

Comprendre les enjeux d’identifier les acteurs du projet et les personnes “influentes” sur le résultat de celui-ci.

I

Phase Measure

Analyse du processus

Connaître les enjeux et les étapes de la phase Measure.

Savoir ce que sont les KPOV et KPIV, et comment les déterminer.

C

Introduction à la statistique

Savoir d’où proviennent les statistiques, ses termes spécifiques et ses limites.

Savoir décrire les différents types de données (qualitatives, ordinales, ratio…).

C

Recueillir les données

Décrire les éléments critiques du recueil des données et savoir décrire pourquoi la qualité de ce recueil est essentielle.

Savoir décrire ce qu’est le biais.

I

Analyser le système de mesure

Comprendre les enjeux de l’analyse du système de mesure.

Connaître le vocabulaire de l’analyse (répétabilité, reproductibilité…) et savoir décrire comment l’analyse R&R s’effectue.

I

Décrire une série de données

Savoir expliquer ce que sont les statistiques descriptives.

Savoir calculer et interpréter les paramètres du milieu, de l’étendu et de la dispersion.

Savoir construire et interpréter les graphiques de distributions.

C

Etudier la capabilité

Comprendre le principe de la capabilité et son utilisation pour analyser notre système de mesure et identifier la performance d’un équipement.

Savoir définir et distinguer la différence entre les limites naturelles du process et les limites de spécifications.

I

Phase Analyse

Analyser les données

Connaître le principe de l’analyse des données et les étapes associées.

I

Déterminer des relations entre données

Savoir comment une corrélation entre 2 variables peut être identifiée via une étude de régression linéaire simple.

Savoir comment une étude de régression peut être utilisée pour prédire les comportements.

Savoir à quoi correspond le R2 et comment vérifier la significativité du résultat.

C

Description avancée des données 

Comprendre le principe de l’inférence statistique.

Savoir quel type d’outils est à utiliser en fonction de l’objectif de l’étude (estimation par intervalle de confiance, Test d’hypothèse, régression).

Savoir distinguer des données normales et binomiales et l’enjeu en terme d’interprétation.

I

Les Tests d’hypothèses

Connaître le principe des tests d’hypothèses.

Savoir définir ce qu’est l’hypothèse nulle et alternative.

Savoir distinguer une erreur de type I d’une erreur de type II, et définir ce qu’est la puissance statistique.

Savoir définir ce qu’est la p-Value.

Connaître la différence de calcul entre des tests paramétriques et des tests non paramétriques, et savoir définir les conséquences sur leur interprétation.

Connaître les premiers tests d’hypothèses que sont l’anova, le test de Student et le test de Fisher-Snedecor.

Savoir utiliser le test de Student pour valider les gains d’un projet.

Savoir valider la normalité des données via le Normal Probability Plot.

I

Phase Improve

Améliorer

Connaître l’objectif de cette phase et les différentes étapes.

I

Evaluer différentes alternatives

Définir et comprendre ce que sont le Multi-Voting, l’analyse du champ de force, la méthode Pugh, la matrice de décision et la matrice gain-coût. Savoir décrire comment les utiliser en groupe pour aider à la prise de décision.

I

Piloter des essais

Comprendre les enjeux des plans d’expériences vis-à-vis de l’approche traditionnelle.

Comprendre le fait que nous avons des plans permettant d’étudier les interactions et d’autres non : savoir dans quel cas on doit utiliser l’un ou l’autre.

Savoir interpréter les résultats graphiquement et numériquement.

I

Phase Control

Contrôler nos processus

Connaître l’objectif de cette phase et les différentes étapes.

I

Mettre sous contrôle un processus

Savoir expliquer comment fonctionne une carte de contrôle et expliquer la distinction entre une cause commune d’une cause spéciale.

Savoir construire et interpréter les cartes de contrôles de Shewhart I-mP, Xbar-S et Xbar-R.

Connaître les 8 critères pour agir de Nelson et les critères pour ne pas agir.

Connaître le concept de sur et de sous-réaction.

I

Share This