[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Le EWO, Emergency Work Order, est une méthode pour documenter et permettre de résoudre les problèmes plus rapidement.

Introduction

Le EWO, Emergency Work Order (Ordre de Travail Urgent), est une méthode pour documenter et résoudre les problèmes rapidement. C’est un document avec des champs prédéfinis, qui permet de recueillir toutes les informations pour effectuer une analyse « sur le tas »1 et avoir les données nécessaires pour effectuer le déploiement des coûts. Il est complété de pair entre la maintenance et la production.

1 – Le Template EWO

Le Template (téléchargeable ci-contre) doit nous permettre de recueillir toutes données pour une bonne résolution de problèmes. Un EWO complet doit comprendre les données suivantes :

  • Information sur le contexte de la panne.
  • Description de la panne.
  • Analyse détaillée en utilisant les 5 pourquoi et le QQOQCC.
  • Causes racines potentielles.
  • Définir les causes racines et leurs catégories (voir ci-dessous).
  • Suggestions des contre-mesures.
  • Une référence sur le EWO : le EWO est un outil clé de la WCM. On doit pouvoir les archiver pour une analyse ultérieure.

2 – Catégorisation des causes racines

Pour aider à la recherche des causes racines, la méthode EWO propose une catégorisation des causes potentielles, au même titre que le 5M. Cela permettra en outre de pouvoir par la suite le traiter au sein du bon pilier de la WCM.

Il existe 6 catégories de causes que nous détaillons dans le tableau ci-dessous :

Type de pannes

Détail

Pilier à mettre en oeuvre

Manque des conditions basiques

Chaque équipement a des conditions de bases nécessaires : standard de travail, bon état général… Sans cela, on ne peut garantir un fonctionnement correct.

Activité autonome

Fonctionnement en dehors du standard

Equipement dont pour X raisons des réglages ont été modifiés sans pour autant avoir investigué sur la cause.

Activité autonome

Défaut d’usure

Panne qui arrive suite à une usure ou une détérioration sans que celle-ci fût détectée et traitée.

Maintenance professionnelle

Erreur humaine

Il existe 3 classes : erreur humaine de l’opérateur, erreur de maintenance et erreur humaine de l’expert.

La philosophie est de ne jamais juger/blâmer. Toutefois on pourra utiliser l’outil HERCA pour investiguer la raison.

Maintenance professionnelle si dû à la maintenance ou l’expert

Activité autonome si erreur des opérateurs.

Défaut de conception

Il existe 2 types de défaut de conception : dimensionnement de l’équipement, mauvaise conception engendrant des pannes sur d’autres fonctions.

Management en amont des équipements

Influence extérieure

Les sources de causes sont extérieures au fonctionnement de l’équipement : logiciel, panne d’énergie, humidité…

Environnement et énergie

 

3 – Management des EWO

Les EWO sont ensuite intégrés dans une base de données. Ils serviront pour de future investigation ou pour ressortir les problèmes récurrents et prioriser nos actions.

Source

P. Sasaya (2009) – Advanced World Classe Manufacturing

A. Börjesson, A. Svensson (2011) – Critical equipment classification and cost reduction within professional maintenance

Share This