[Total : 0    Moyenne : 0/5]

La matrice QM est un outil essentiel pour garantir le maintien du niveau de qualité. Elle synthétise l’ensemble des éléments à maintenir pour garantir la qualité dans le temps.

Introduction

La matrice QM pour Maintenance de la Qualité, est une matrice qui va permettre de visualiser, pour tous les paramètres des équipements, les éléments clés pour garantir un bon fonctionnement.

On retrouvera sur cette matrice :

  • Les valeurs nominales et leurs tolérances des paramètres critiques
  • Les moyens de mesure nécessaires
  • Les personnes en charge de la mesure
  • La fréquence de contrôle

Associée avec la matrice QA, on pourra garantir le maintien des paramètres critiques de qualité tout en augmentant la réactivité du personnel dans la résolution des problèmes. 

1 – Identifier le QQOQCC des critères qualités

Dans un premier temps, on va commencer par définir les différents critères qualités. Pour cela, on va s’appuyer sur l’outil QQOQCC pour définir :

  • Quel est le paramètre à contrôler ? : préciser les unités de mesure.
  • Qui est habilité à effectuer le contrôle ? : préciser s’il faut une certification.
  • Où se fait le contrôle ? : Préciser s’il faut un milieu spécifique.
  • Quand se fait le contrôle ? : préciser la fréquence, la date…
  • Comment se fait le contrôle ? : préciser avec quel outil le contrôle se fait et la procédure pour l’utiliser, ainsi que la procédure détaillée du contrôle. La procédure doit également préciser que faire dans le cas ou le contrôle n’est pas conforme.
  • Combien dois je obtenir ? : Préciser la valeur cible recherchée et les tolérances associées.

2 – Les 5 conditions pour le 0 défaut

Une fois les paramètres qualités correctement définis, on va croiser les informations avec les « 5 conditions pour le 0 défaut ». Sous forme de 5 questions à 3 niveaux chacune, on va définir le niveau de criticité du paramètre qualité et donc prioriser les actions d’améliorations nécessaires pour assurer l’obtention de la qualité.

Questions

Evaluation

1. Les conditions sont-elles claires ?

1. Il existe un standard défini et partagé.

3. Il existe une méthode de contrôle.

5. Les conditions sont faciles à comprendre et à visualiser.

2. Les conditions sont-elles simples à tenir ?

1. Difficiles à tenir, il n’y a pas de référentiel.

3. Faciles à tenir, il y a un référentiel.

5. Présentes automatiquement.

3. Les conditions sont-elles variables ?

1. Pendant la production normale.

3. Seulement au moment du démarrage.

5. Exceptionnellement.

4. Les conditions de variabilités sont facilement vérifiables ?

1. Difficilement visuellement.

3. Il existe un système standard de mesure.

5. Vérifier continuellement.

5. Les conditions sont-elles faciles à restaurer ?

1. Demande l’intervention d’un spécialiste.

3. Un opérateur qualifié peut le faire.

5. Se fait automatiquement.

 Exemple de matrice

 

Share This