[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Très similaire au pilier 8 de la TPM, l’objet de ce pilier est de pouvoir éliminer les causes des accidents.

Introduction

L’objet de ce pilier est de pouvoir éliminer les accidents. Cela implique de mettre en place un plan intensif d’améliorations de l’ergonomie, de nombreuses actions de préventions et de concevoir un environnement de travail permettant d’éviter les potentiels accidents.

Son objectif est très similaire au pilier 8 de la TPM.

La méthode

Le professeur Yamashina propose une démarche en 7 étapes que sont :

N° d’étape

Nom

Description et outils

1

Analyser les causes des accidents

L’enjeu est de pouvoir identifier les causes racines. Des accidents sans arrêt et avec arrêt (Voir classification selon pyramide de Heinrich).

Comme tous types de problèmes traités selon la méthode WCM, les investigations vont utiliser les mêmes outils :

HERCA / TWTTP, 5G, 5 Pourquoi, et 7 premiers outils de la qualité 

Au delà, on pourra utiliser l’une des méthodes standards de la résolution de problème (PDCA…).

2

Mettre en place les contre-mesures et les déployer

Une fois les causes identifiées, on va mettre à jour ou mettre en place les nouveaux standards de sécurité. On passera le plus souvent par du 5S et des Quick Wins.

On n’oubliera pas de déployer horizontalement les solutions au même titre que le principe du Yokoten.

3

Mettre en place les standards de sécurité

Au travers d’une matrice sécurité, appelée souvent matrice S (qui fait le lien entre les lieux des incidents et les éléments nécessaires pour la sécurité : lunette, gant…), on fera le lien entre les problèmes de sécurité et les standards actuels.

4

Mener les inspections générales

Au travers d’un management quotidien (Gemba Kanri), d’audit et de formations spécifiques, le personnel doit être sensibilisé et impliqué dans la sécurité.

5

Inspection autonome

A ce stade, le personnel est autonome pour identifier lui-même les problèmes de sécurité et être proactif sur les propositions d’améliorations.

6

Standard de sécurité autonome

Le personnel est autonome dans la validation et la mise à jour des standards sécurités.

7

Sécurité totale

Tout le personnel de tous services confondus est autonome dans la démarche. La sécurité est désormais une attitude normale et quotidienne.

 

Source

H. Yamashina (1995) – World Class Manufacturing

Share This