[Total : 0    Moyenne : 0/5]

La VMEA a pour enjeu de finaliser la sélection des Input pour définir les KPIV. Partant des Input sélectionnés avec la matrice Causes / Effets, la VMEA rentre dans le détail de chaque variables.

Introduction

C’est l’outil qui fait le lien entre la phase Measure et la phase Analyse. Il applique un dernier filtre de sur les Input est ainsi de définir les KPIV de notre procesus.

Etape 1 : Evaluer les Input

Pour chacun des Input sortie de la matrice cause-effet, on les évalue selon 3 facteurs :

  • Gravité : son impact vis-à-vis du client dans le cas où le KPIV a une défaillance. Le score est le même que celui identifié lors de l’élaboration de la matrice cause-effet.
  • Probabilité d’apparition : La probabilité d’apparition de la défaillance.
  • Niveau de détectabilité : La niveau de détection de la défaillance.

 

Pour l’évaluation, utiliser une échelle de notation de 1 à 10 au même titre que l’AMDEC.

Etape 2 : Interpréter les résultats et identifier les KPIV

L’objectif est ici de finaliser l’identification des KPIV. Pour cela :

  1. Identifier le score final = Gravité * Probabilité d’appartition * Niveau de détectabilité
  2. Classer les score en A, B, C ou D
  3. Interpréter les scores selon le tableau suivant :
ScoreClasseInterprétations
> 200ACes Input sont les KPIV du process qui seront étudiés en phase Analyse.
26 à 199BSi le niveau de gravité est entre 7 et 10, les définir comme KPIV.

Si la probabilité d'apparition est de 9 ou 10, les définir comme KPIV.
1 à 25CMettre ces Inputs sous contrôle.

VMEA vs AMDEC

La VMEA est construit sur le même principe que l’AMDEC. Néanmoins, il subsiste quelques différences :

VMEAAMDEC
Ne s'applique que sur les KPIV du process que l'on étudie.S'applique sur tous types de données et de variables.
S'utilise uniquement dans le cadre d'un projet DMAIC.S'utilise dès lors que nous voulons identifier des modes de défaillances : conception produit/process...
Se concentre uniquement sur un périmètre et un process identifié.S'utilise sur un process dans sa globalité.

Source

B. Bergman, J. De Mare, S. Loren, T. Svensson (2009) – Robust Design Methodology for Reliability

P. Johannesson, M. Speckert (2014) – Guide to load analysis for durability in vehicle engineering

Share This