[Total : 1    Moyenne : 5/5]
L’outil ART permet d’évaluer les risques du haut du corps (main et bras) liés à des tâches très répétitives.

Introduction

L’outil ART, Assessment of Repetitive Tasks (“évaluation des tâches répétitives“), est un outil édité par l’association HSE anglaise. Il permet d’aider à prioriser les risques liés aux mouvements :

  • Des bras et des mains.
  • Qui se répètent chaque minute ou 2-3 minutes.
  • Qui apparaissent à minima 1 à 2 heures par journée de travail.

A noter que si les éléments font plus de 8kg et que cela induit des manipulations, on utilisera alors l’outil MAC.

Etape 1 – Compléter la fiche de description de la tâche

On rempli la fiche de description globale de la tâche. Elle permet de fixer un cadre et d’avoir une vue globale de ce qui se passe sur ce poste.

Etape 2 – Effectuer l’évaluation d’une tâche

Pour l’évaluation, on évalue de préférence la partie gauche ou droite, celle qui est la plus impactée par la tâche. S’il y a des doutes, évaluer les 2 côtés. L’évaluation se passe en 4 étapes :

  1. Mouvement des bras et Fréquence de mouvements
  2. Force nécessaire
  3. Posture
  4. Autres facteurs tels que les pauses, le rythme…

Chaque critère est évalué selon 3 niveaux :

  • Vert : peu de risque
  • Orange : Risque modéré à examiner
  • Rouge : Il y a un risque, il faut mener des actions dans les plus brefs délais.

Une fois l’ensemble des critères évalués, on calcule le score total en additionnant chaque note. Puis en multipliant l’addition par le score de durée, et on identifie le risque selon la table ci-dessous :

 

Score d’exposition

Niveau de risque

Action à mettre en œuvre

0 à 11

Faible

Evaluer au cas par cas en fonction des capacités de chacun.

12 à 21

Moyen

De plus amples investigations sont nécessaires.

22 et plus

Elevé

Des investigations plus précises doivent être menées dans les plus brefs délais

 

Etape 3 – Effectuer l’évaluation d’une journée de travail

Le plus généralement, une personne n’effectue pas une seule et même tâche pendant une journée de travail, et change de poste pour en effectuer une autre. Dans ce cas, l’outil ART propose d’effectuer l’évaluation de chacune des tâches indépendamment les unes des autres, puis de les évaluer au global en fonction du temps relatif de chacune.

Deux modes de calcul sont alors possibles :

  • Fréquent : la personne change de poste à minima toutes les heures
  • Non fréquent : la personne change de poste chaque 1 heure et plus.

L’interprétation des résultats reste la même.

Limite

La méthode a pour avantage d’être simple et de donner une première idée de l’état des lieux des conditions de travail. Bien entendu, de part sa simplicité, la méthode occulte certains points :

  • On ne tient pas compte de l’ordre des tâches.
  • On ne tient pas compte de l’habilité et de la compétence de la personne.
  • On ne tient pas compte de l’impact de la rotation sur les aspects psychologiques.
Share This