[Total : 1    Moyenne : 5/5]
La méthode LUBA est une technique d’évaluation des contraintes posturales sur la partie supérieure du corps.

Introduction

La méthode LUBA, Loading on the Upper Body Assessment, est une technique d’évaluation des contraintes posturales sur la partie supérieure du corps. Cette méthode attribue un score de malaises pour chaque articulation de la partie supérieure du corps : le poignet, le coude, l’épaule, le cou et le bas du dos. Le score augmente à mesure que la posture de l’articulation devient contraignante. Les scores sont différents selon que le travailleur se tient assis ou debout. La méthode permet de calculer un indice global de la charge posturale et fournit quatre catégories d’action (niveaux de risque).

Méthode

Etape 1

Dans un premier temps, on filme le travail que l’on souhaite évaluer. Il est important de filmer plusieurs cycles, car les postures peuvent être légèrement différentes cycles après cycles.

Etape 2

On sélectionne les postures que l’on va évaluer. Ce choix peut se faire :

  • Soit sur la posture qui est maintenue le plus longtemps sur le cycle de travail.
  • Soit celle que la personne identifie d’elle même comme étant la plus contraignante.

Etape 3

On identifie un « Score d’inconfort » pour chaque articulation des postures que l’on souhaite évaluer selon la table ci-dessous.

Etape 4

Une fois chaque articulation évaluée, on somme chacun des scores d’inconfort pour identifier l’Indice de contrainte de la posture.

Indice de contrainte de la posture = Poignet + Coude + Epaule + Cou + Dos

On prendra le score du Poignet/Coude/Epaule/bras droit OU gauche.

Etape 5

On va interpréter l’indice de contrainte de la posture selon le tableau suivant :

Catégorie 1

Cette posture est acceptable, la personne peut l’effectuer plus de 10mn sans souci particulier, exceptée dans des conditions spéciales comme répétée ou maintenue sur de très longue période. Il n’y a pas d’actions d’améliorations à prévoir.

Catégorie 2

Cette catégorie de posture peut être maintenue entre 5 et 10mn. Elle nécessite quelques investigations et améliorations ainsi qu’un contrôle régulier de la situation. Toutefois aucune action immédiate n’est à prendre.

Catégorie 3

Cette posture peut être maintenue entre 2 et 5 mn. Des actions correctives sont nécessaires dès que possible comme une reconception de l’espace de travail, des opérations.

Catégorie 4

Cette posture est maintenable au mieux 2 minutes. Des actions immédiates sont toutefois nécessaires.

Source

D. KEE, W. KARWOWSKI (2001) – LUBA : An assessment technique for postural loading on the upper body based on joint motion discomfort and maximum holding time

Share This